Qu’est ce que l’ostéopathie ?

Une thérapie manuelle, naturelle qui prend en considération le corps dans son ensemble. Elle s’intéresse à toutes les structures du corps : les os bien sur, mais pas seulement, les muscles aussi, les articulations, les artères et veines, les nerfs et surtout le tissu qui enveloppe chaque structure et fait le lien entre chacunes : le tissu conjonctif (appelé aussi facia).

Chaque système est étudié pour comprendre comment le corps fonctionne. L’environnement du patient et ses habitudes de vie sont aussi importants : son travail, ses activités, son contexte familial, son moral, son alimentation…

Comme la constitution de l’OMS le décrit : « la santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. »

Dans cette vidéo, vous trouverez un résumé explicatif de l’ostéopathie.

Comment ça marche ?

Une chute, un accident, une fracture, un choc émotionnel ou n’importe quel traumatisme peut s’inscrire dans le corps, si il n’est pas bien accepté ou rééquilibré, il va provoquer une dysfonction quelque part.

Lorsqu’une structure est en dysfonction, elle provoque une tension qui va empêcher la bonne mobilité de la région. Pour la compenser, d’autres régions du corps vont prendre le relai et être sursollicitées. Des tensions vont s’accumuler aussi dans ces régions qui finissent par tirer sur encore d’autres régions du corps. Celles-ci vont aussi s’adapter pour éviter les douleurs et garder une mobilité, ce qui entraine d’autres tensions et ainsi de suite.

Au bout d’un certain temps, à force de compensations et d’adaptations, vient la douleur. Un peu comme la dernière goutte qui fait déborder le vase, le patient va faire un « faux mouvement », qui en réalité est un mouvement du quotidien ; le corps ne peut plus compenser et le patient reste bloqué.

Le travail de l’ostéopathe est de chercher quelles ont été les compensations et les dysfonctions qui ont provoqué cette chaine de blocages et la douleur. Pour cela il va diagnostiquer toutes les structures ayant une perte de mobilité qui empêchent leur fonctionnement optimal.

C’est la raison pour laquelle il est utile de consulter un ostéopathe en prévention, on évite des douleurs aigues : les tensions sont traitées à la base et n’ont pas le temps de s’installer ni d’être compensées.

En libérant les différentes tensions, les douleurs chroniques sont aussi soulagées par le traitement ostéopathique.

Qu’est ce que le traitement en ostéopathie tissulaire ou fonctionnel ? (=en douceur)

Qualifié de « techniques douces » , le traitement fonctionnel s’agit d’aller dans le sens des lésions. Pour schématiser : la dysfonction se représente comme un noeud qui va tirer toutes les structures environnantes : muscles, facias, vascularisation, parfois du tissu osseux. La dysfonction peut aussi bien être dans le tissu conjonctif (facia) que dans un muscle, une articulation ou un os.

L’ostéopathe détectera cette dysfonction par une forme différente, une densité, une perte de mobilité et le fait que les structures soient « tirées » vers celle-ci.

Le traitement consiste tout simplement à prendre le noeud par ses deux extrémités comme on prendrait les deux bouts d’une pelote de laine et la dérouler jusqu’à ce qu’elle soit complètement démêlée. Les tissus retrouvent alors leur équilibre et une bonne qualité de vie. Cela peut libérer une articulation et lui permettre de refonctionner efficacement et sans douleur, tout comme décomprimer une région dans laquelle se trouve une glande hormonale, comme la thyroïde, les surrénales, les ovaires, ou encore des organes comme l’estomac, les intestins. Le fait que ces différents organes retrouvent un équilibre par rapport à leur environnement leur garantit un fonctionnement optimal et soulage les douleurs.